question de taille

Publié le par Berliner


J'ai enfin compris qu'il ne servait à rien de s'obstiner à prendre "sa" taille quand
on achète un vêtement.

Jusqu'à un passé proche, il ne me serait pas venu à l'idée d'aller piocher "trop grand".

Et puis cet article de la belle Betty m'a fait changer d'avis.

Ok. J'avais déjà tenté avec succès le t-shirt h&m "femme des années 80" en 42, qui tombe
évidemment beaucoup mieux qu'un 36, mais là, elle m'a vraiment décomplexée :

Je me suis retrouvée à fouiller dans les grandes tailles, et pas chez n'importe qui,
attention, chez c&a (il faudra que je développe sur ce dernier point).

Et elle avait raison, il ne faut se fier qu'au résultat ! J'y ai trouvé un très beau gilet "grand-père",
et ma taille ce jour-là, c'était L.

Betty parlait pour cette marque en particulier, mais depuis, je généralise : le gilet homme
Comme des garçons, c'est du M, les dernières blouses que j'ai achetées, du 42...

Imaginer tout ça en S me donne des frissons rétrospectifs...

Ours et poussin ItsImagical

Publié dans fringues

Commenter cet article